Liste des méta-textes

L’USAGE AU FIL DES TIC, UNE GENESE A RAVIVER POUR LE REPENSER ?

Paquienséguy Françoise, « L’usage au fil des Tic », Interfaces numériques, 2017, vol. 6, n°3, p. 464-481.

https://www.unilim.fr/interfaces-numeriques/2621

Ce texte étudie les trois premières décennies (1980-1990-2000) de la notion d’usages à propos des technologies de l’information et de la communication pour montrer comment elle s’est construite. Il valorise des textes anciens qui construisent cette notion afin d’en montrer toutes les caractéristiques, il souligne les origines et les contextes qui ont pesé sur ce qui deviendra « la sociologie des usages ». Les auteurs de référence, fondateurs de ce courant, ou s’y inscrivant, s’y trouvent présentés.

Ce texte est donc une excellent propédeutique à l’approche des usages telle que pensée en France et au Québec principalement car il donne les clefs de lecture du courant théorique et de ses concepts.

L’ETUDE DES USAGES EN SIC AUJOURD’HUI : BILAN et PERSPECTIVES

Paquienséguy Françoise. « L’étude des usages en Sic aujourd’hui : bilan et perspectives ». Questionner les pratiques d’information et de communication, Mai 2006, Bordeaux.

https://archivesic.ccsd.cnrs.fr/sic_00104303/document

Ce texte est écrit environ dix ans après le déploiement du numérique et le au numérique passage des Tic, et quelques années seulement après le passage au Web 2.0. C’est lui qui est censé rendre l’usager actif et participatif, ce qui pose lourdement question puisque, comme on l’aura vu avec le premier méta-texte et les auteurs qu’il convoque, celui-ci a toujours était pensé comme tel ! C’est pourquoi ce méta-texte cherche à faire le bilan des usages de ce qui s’appelle alors les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) aux Technologies de l’Information et de la Communication Numériques (TICN). Texte d’une étape fondamentale qui transforme le rôle et la place de l’usager il montre comment les notions premières persistent, s’altèrent ou se transforment.

COMMENT RÉFLÉCHIR A LA FORMATION DES USAGES LIES AUX TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION NUMÉRIQUES ?

Paquienséguy Françoise, « Comment réfléchir à la formation des usages liés aux technologies de l’information et de la communication numériques ? », Les Enjeux de l’information et de la communication, 2007/1 (Volume 2007), p. 63-75.

https://www.cairn.info/revue-les-enjeux-de-l-information-et-de-la-communication-2007-1-page-63.htm

L’USAGER ET LE CONSOMMATEUR A L’ÈRE NUMÉRIQUE

Paquienséguy Françoise. « L’usager et le consommateur à l’ère numérique », La sociologie des usages : continuités et transformations, Hermès Sciences Publications, pp.10-29, 2012

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00734756/

LA NOTION D’USAGE EST-ELLE STRATEGIQUE POUR LES INDUSTRIES CREATIVES ?

Paquienséguy Françoise, « La notion d’usage est-elle stratégique pour les industries créatives ? », tic&société, Vol. 4, n° 2 | 2010

https://journals.openedition.org/ticetsociete/895#quotation

THE USER, AS KEY ELEMENT FOR PLATFORMS – THROUGH THE LENS OF ALIBABA

Paquienséguy Françoise, He Miao « the user, as key element for platforms – through the lens of Alibaba » in Bouquillion Ph. and Moreau F., Digital Platforms and cultural industries, Peter Lang, Coll. ICCA, 2018

https://www.peterlang.com/view/9782807609211/chapter-007.xhtml

ENTRE GAMMES D’USAGES, DISPOSITIF ET PERSONNALISATION : QU’EST DEVENU L’USAGE PRESCRIT ?

Paquienséguy, Françoise. « Entre gamme d’usages, dispositifs et personnalisation : qu’est devenu l’usage prescrit ? » Conférence ACI – MSH Paris Nord, mai 2006

http://www.observatoire-omic.org/colloque-icic/pdf/Paquienseguy3_3.pdf

MULTIMÉDIAS INTERACTIFS : LES PROGRÈS DE L’USAGER

Paquienséguy Françoise . Multimédias interactifs : les progrès de l’usager, du CD-ROM à l’E-albums. Théorème : travaux de l’IRCAV, Université de Paris, Publications de la Sorbonne nouvelle, 2018.

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01786622

Ce méta-texte considère l’usager contemporain, familier des applications et des interfaces au regard des usagers des années 1990. Un après l’autre, il considère les freins à l’usage, voire même à l’appropriation, qui avaient été mis en évidence par des études scientifiques pour voir lesquels se lèvent ou disparaissent définitivement grâce aux progrès de l’usager.

Ce faisant il met en évidence le décalage qui s’opère dans la construction de l’usage qui doit se faire sur au moins trois registres, celui du terminal, de l’application et de ses contenus.

LA NOTION DE DISPOSITIF APPLIQUÉE AUX TIC ET AUX MÉDIAS NUMÉRIQUES

Paquienséguy Françoise. La notion de dispositif appliquée aux TIC et médias numériques. Usages et pratiques des publics dans les pays du Sud : Des médias classiques aux TIC, avril 2012, Agadir, Maroc. pp. 417-423

https://halshs.archives-ouvertes.fr/hal-00780473/

Totalement épistémologique, ce texte a pour point de départ le constat que les usages se construisent sur la base d’un multi-équipement autour de trois appareils dominants (smartphone, ordinateur, tablette). La notion de dispositif fait le lien entre différents niveaux de dispositif : le dispositif technique qui porte la connexion, le dispositif social qui l’utilise et le dispositif symbolique qui en résulte.

Il pose ainsi la question des différents niveaux d’usage et la place de l’usager au coeur de ses (propres) dispositifs.

LAS TECNOLOGÍAS DE INFORMACIÓN Y COMUNICACIÓN Y SUS USOS HOY CONSTANTES, CUESTIONAMIENTOS E HIPÓTESIS

Paquienséguy Françoise, « Las tecnologías de información y comunicación y sus usos hoy constantes, cuestionamientos e hipótesis », RevistaQ, Vol1, 2/2007.

https://revistas.upb.edu.co/index.php/revista_Q/article/view/7876